AGENDA DE L'ASSOCIATION

En Rouge: Les évènements organisés par NDDL Poursuivre Ensemble

En Noir: Les évènements organisés par la ZAD de NDDL

En Jaune: Les évènements externes contre les GPII 

Évènements à venir

  • GRANDE FOIRE CONTRE AMAZON le 29 mai à 12H

Amazon s'obstine à Montbert - On ne les laissera pas faire !

Tous/tes à la GRANDE FOIRE CONTRE AMAZON le 29 mai à 12H (44 au sud de Nantes)

- Vous êtes conserné.e.s, regardez pourquoi et comment ici: 

Habitant.es de la région opposé.es à Amazon mais aussi paysan·nes, bouquinistes, libraires, éditeur.ices, artistes et compagnies...

Nous invitons le 29 avril toutes celles et ceux qui ont envie de mettre leur poids dans la bataille à venir autour du site convoité par Amazon avec un petit stand de livres, de produits locaux, une performance artistique à partager ou un objet à échanger !

Si vous êtes intéressé-e-s pour tenir un stand ou autre idée, merci de nous le faire savoir par mail à foirecontreamazon@riseup.net afin de recenser et organiser au mieux votre présence. Nous demandons à chacun.e de prendre les précautions nécessaires par rapport à la situation sanitaire.

20210421_web_afficheBraderie_amazon_00(1

- Contexte:

Depuis quelques mois, Amazon menace de s'accaparer 185 000 m2 de terrain sur la commune de Montbert au sud de Nantes, pour y implanter une méga plateforme de stockage de marchandises. Le collectif Stop Amazon 44, composé d'associations, syndicats, collectifs de riverain.es et miltant.es, lutte contre ce projet néfaste. Diverses mobilisations se sont succédées depuis l'automne. Dès le 28 novembre, c'est jusqu'à 3500 personnes qui sont venues manifester leur opposition sur le site de Montbert.

Après avoir laissé croire à un abandon dans la foulée de ces premières oppositions, Amazon s'entête et vient de déposer un dossier à la préfecture, en vue du lancement d’une enquête publique. Entreprise honnie partout dans le pays, elle doit dorénavant redoubler de tactiques de dissimulations pour espérer s'implanter. Il y a 2 ans, elle avait déjà dû abandonner l'idée de s'installer près de la ZAD de Notre-dame-des-landes.

Aujourd'hui, l'ogre du e-commerce est malheureusement toujours soutenu par des élus locaux et territoriaux qui veulent imposer à toute une région un modèle de consommation régressif socialement, fiscalement et écologiquement. La multinationale Amazon - dont tout le monde sait bien aujourd'hui qu'elle détruit et détériore bien plus d'emplois qu'elle n'en crée - ballote pourtant ces élus à sa guise en fonction de ses exigences et de la maximisation de ses profits. Face à la surdité des uns et des autres, c'est encore une fois sur la mobilisation populaire qu'il faudra compter. Nous devrons être présent.es en masse le 29 mai à Montbert pour démontrer à Amazon qu'il serait peine perdue de chercher à s'installer à Montbert ou ailleurs dans la région.

- Mobilisation, détails techniques:

Nous vous convions ainsi à rejoindre, le 29 mai prochain, la Grande Foire contre Amazon, une braderie populaire, militante, écolo et festive, à Montbert au lieu dit la (le) Butay. 

Début de la mobilisation à midi au lieu-dit Le Butay à Montbert!

Croisement D137 et D63.

 

- Pourquoi nous ne voulons d'Amazon ni à Montbert ni ailleurs ?

Amazon est l'emblème d'un avenir hors-sol et sans contact. C'est l'avatar moderne d'une entreprise à visée hégémonique qui ne jure que par la croissance et la domination des marchés sans aucun souci du vivant, de la planète et bien sûr des humains qu’elle exploite. Elle fait venir du monde entier des marchandises au mépris des échanges locaux, du travail pérenne et de l’empreinte carbone. Elle généralise l’automatisation du travail, avec des conditions dégradées et abrutissantes pour ses employés. La numérisation dont Amazon est le nom n'est pas synonyme de dématérialisation : Ses structures économiques continuent à reposer sur des infrastructures bien concrètes qui artificialisent les terres et font monter la pollution dans les territoires desservis. Les campagnes ne doivent pas être une réserve foncière toujours disponible aux mains des aménageurs urbains et des multinationales qui pratiquent l’optimisation fiscale.

 

- À l'appel du collectif Stop Amazon 44 répondent:

ANINA (Amazon Ni Ici Ni Ailleurs) de Montbert, CACB, ATTAC 44, Extinction Rebellion, Alternatiba, GIGNV, Youth for Climate, I Buycott, MNLE, NDDL Poursuivre ensemble, la Cagette des Terres, Les Amis de la Terre, Solidaires 44, SUD PTT 44/85, UL CGT sud Loire

  • LE "PROCÈS DES MALFAITEURS" de Bure le 123 juin à Bar-le-Duc

- Contexte 

La Coordination Stop Cigéo appelle tous ses soutiens et toutes les personnes qui se sentent reliées à la lutte contre le projet Cigéo à venir au procès des « malfaiteurs » de Bure les 1, 2 et 3 juin. Sept camarades de lutte comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc. Le clap final de l’absurde accusation

« d’association de malfaiteurs » qui aura lourdement affecté la lutte à Bure. Le point d’orgue d’une instruction liberticide qui aura duré quatre longues années. 

- Programme 

PRÉVU TOUS LES JOURS :

– Annonce du procès-mascarade dans Bar-le-Duc, avec une sono et un véhicule, façon cirque !
– Synthèse du procès deux fois par jour sur la place !

JOUR 1 : Soyons tous et toutes là !

– Au petit matin : installation ! (barnums, ateliers, stands, etc !)
– 9h : Début du procès
– 10h : Pièce de théâtre-conférence : « Le procès de CIGEO ! »
– 12h : Cantine / Synthèse du procès / Conférence de presse et déclaration des mis en examen
– 14h : Départ d’un Cortège Festif haut en couleurs devant le tribunal !
– Fin de manif : Prise de paroles pour les différentes associations de malfaiteurs
– Fin de journée : Synthèse du procès / Danses et Chants ! 🙂

 

JOUR 2 : Le nucléaire et son monde

– Matinée : Temps paysan -> foire au plants / fleurs / verdure ; discussions sur la thématique agricole, et sur la DUP !
– Midi : Cantine / Synthèse du procès
– Après-midi : Surprises préparées par les Bombes Atomiques !
– Fin d’aprèm : Synthèse du procès

 

JOUR 3 : Le pot de départ de David Mazoyer (bientôt ancien directeur de l’ANDRA) !

– Matinée : Kermesse -> proposez des jeux !
– Midi : Cantine / Synthèse du procès
– Matin et Aprèm : Ateliers création de poèmes, chansons, dessins, marionettes, pour le pot de départ de David !
– Fin d’aprèm : Grand pot de Départ de David Mazoyer, en chansons et avec une belle tarte à la crème (quand même !) !
– Avant de se quitter : Synthèse du procès / Danses et Chants !

 

À savoir : D’autres idées ont aussi été proposées et seront probablement insérées dans le programme, comme… des chants de chorales révolutionnaires ; un moment miam-miam-pizza avec un joli four à pain ; une occupation d’une bibliothèque féministe ; des écoutes sonores ; une comédie musicale ; de la gym suédoise tous les matins ; une boom devant le tribunal ; des lectures de textes, de témoignages ; des boeufs musicaux…

Dites-nous si vous voulez participer à la mise en place, filer des coups de main ; ou s’il y a des choses que vous voudriez mettre en place vous-même !

- Contact

Mail : 123proces@riseup.net
Blog : https://noussommestousdesmalfaiteurs.noblogs.org/
Newsletter : pour vous inscrire, écrivez à : bloquonscigeo-subscribe (at) lists.riseup.net

Bien à vous,

123proces.

-Des infos intéressantes 

Les infos mises à jour https://noussommestousdesmalfaiteurs.noblogs.org/

Le texte de l'appel https://bureburebure.info/123proces/ 

  • STOP USINE À BITUME:

- Évènement:

Manifestation le 5 juin 11h Parking à l'aire de jeux de Puceul

- Les organisateurs:

Après avoir réussi à faire abandonner le projet de méthaniseur, le collectif CAMIL se concentre sur son deuxième objectif majeur: l'usine à bitume

- Contexte en cas d'installation du projet 

Quelques éléments issus du dossier ICPE :

 

Nombre d'emplois:

- Directs: 2,5 pour 3,7 hectares !!!

- Indirects:  20 mais aucune précision sur ceux-ci (de la poudre aux yeux)

Transports:

Le projet entrainerait la présence de 52 rotations en moyenne mais avec un maximum de 136 rotations par jour. Ce qui signifierait un passage de 272 camions de 30 tonnes par jour !!!

Gestion de la matière et de l'espace:

Le site accueillerait 200 000 Tonnes d'enrobé par an ce qui équivaut à une consommation de 10 000 m3 de bitume par an (avec un stockage sur site en permanence de 240 m3 dans 3 cuves de 13 mètres de hauteur)

Stockage de 11 600 m3 (environ 4 piscines olympique) sur 13 370 m2 (environ 2 terrains de football) de gravier en extérieur + 3000 m2 sous un hangar.

Consommation de 2500 m3 d'eau par an soit l'équivalent de la consommation d'une vingtaine de famille sur un an !

 

Organisation:

Les horaires de production seraient de 5h du matin à 18h le soir, mais l'usine pourra aussi produire de l'enrobé de 20h du soir à 5 h du matin > soit 22h/24h !!!

L'usine serait en auto contrôle: c'est le laboratoire CBTP qui fera les contrôles de conformité. Le laboratoire appartient à PIGEON ( RÉSULTAT GARANTI !!! ) 

Et pour finir, la petite touche de GREENWASHING :

30 % des matériaux utilisés seront issus d'anciens enrobés qui pourront contenir jusqu'à 50 % de HAP, reconnu comme cancérigène

Le contrôle de ce vieil enrobé sera essentiellement "VISUEL" !

Signez la pétition : http://bit.ly/3o7SPFQ

Soutenez-nous : http://bit.ly/2MxItRN

Adhérez au collectif : http://bit.ly/38dopg2

- Programme

RASSEMBLEMENT à 11h sur le parking "aire de jeux" à Puceul

PROMENADE jusqu'à la zone de l'Oseraye (2.5 km - tracer Orange)

PRISE DE PAROLE sur le "futur" site de la centrale à bitume

PROMENADE retour en passant devant la mairie de Puceul (2.5 km - tracer vert)

PIQUE NIQUE et ÉCHANGE sur le parking "aire de jeux"

L'équipe de Schmruts vous proposera des plats végan à prix libre

  • Les Soulèvements de la Terre  Acte 4 à Saint Colomban les 19 - 20 - 21 juin

- Évènement

Un camp de rencontres et d'actions le 19, 20 et 21 juin 2021

Dans le cadre des Soulèvements de la Terre, nous vous invitons à venir nous rejoindre pendant trois jours sur les terres agricoles de Saint Colomban pour lutter contre l’extension des sablières Lafarge et GSM et pour se retrouver, discuter, partager nos expériences de luttes, faire nombre et réfléchir ensemble à l’avenir qu’on veut construire face aux logiques industrielles et politiques qui précipitent notre planète vers un bien funeste destin.

 

Au programme, manifestations, actions de blocage, conférences, ateliers de discussions, stand, cantines et concert pour trouver la force de se dresser contre les géants de l’industrie du béton et de l’agrobusiness et contrer leur extension.

Le programme va se préciser avant le mois de juin, mais dès à présent réservez votre week-end du 19, 20, 21 juin !

Entre la fin du monde et la fin de leur monde, il n’y a pas d’alternative !

07c225fc-c85e-4c1e-9dbf-80249b3378e9_Ass
image.webp

- Contexte

Dans la commune de Saint Colomban, à 30 kilomètres au sud de Nantes, L'association "La tête dans le sable" s'oppose au projet d'extension de carrières de sable et à l'intensification du maraîchage industriel. Sur Saint Colomban, deux sablières sont en activité : Lafarge sur 49 hectares (350 000 tonnes/an) et GSM sur 65 hectares (400 000 tonnes/an). Elles arrivent en fin d'activité et souhaitent s'agrandir sur au moins 30ha dès 2022.

À Saint Colomban, les sablières Lafarge et GSM exploitent des carrières de sable depuis 20 ans, 10 millions de tonnes de sable ont été extraits sur 115ha. Ces carrières arrivent au bout des possibilités d’extraction sur les parcelles qu’elles occupent et cherchent à s’agrandir en rachetant et louant des dizaines d’hectares de terres d’élevage placées sur le gisement de sable qu’ils veulent exploiter. Pourtant la réglementation est claire, le Plan local d’urbanisme (PLU) comme le Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) stipulent qu’aucun agrandissement des sablières ne peut être envisagé avant près de 10 ans dans le cadre de la préservation des terres agricoles. Terres d’ailleurs, dont la menace ne se limite pas à l’extraction de sable puisque chaque sablière amène avec elle l’appétit vorace du maraîchage industriel qui détruit le bocage et le remplace par des mers de plastique.

 

Sur la commune de Saint Colomban, il y a déjà 400 hectares de serres maraîchères et ce chiffre grandit chaque année. Les conséquences sont lourdes à la fois pour le bocage historiquement entretenu par les paysans et défiguré par l’industrie du béton et du maraîchage et aussi pour la qualité agronomique de ces terres qui s’assèchent un peu plus chaque année à mesure que carriers et maraîchers vident l’eau des nappes phréatiques pour les besoins de leurs exploitations.

Depuis Août 2020, un collectifs d’habitants de Saint Colomban a créé l’association « La Tête dans le Sable » pour lutter contre l’extension des sablières et l’implantation du maraîchage industriel. Paysans, riverains ont engagé une bataille avec les industriels et les pouvoirs publics. Bataille qui pour eux va se jouer dans les prochains mois pour faire barrage au contournement programmé des règles locales en vigueur et par effet de conséquence à l’extension rapide des 2 sites concernés. Supporter la présence dans son village d’une industrie (Lafarge) qui n’a cessé de se faire remarquer pour ses liens successifs avec le régime de Vichy pendant la seconde guerre et plus récemment avec Daech en Syrie et Trump aux États Unis, est déjà bien assez lourd pour tolérer que cette industrie ne s’étale encore plus et continue de dévorer des terres agricoles.

- Contact et liens vers les informations à venir

https://lessoulevementsdelaterre.org/blog/saint-colomban 

193064077_300254894914406_51105966197608
  • INVASION ZAPATISTE  Juillet 2021 - zad nddl

Rassemblement Intergalactique en lien avec l’invasion zapatiste

 

10/11 - ¡Muchas luchas para vivir, un mismo corazón para luchar!

Rencontres de femmes, personnes trans, inter et non-binaires de l'Autre Europe 

 

13/14 - Rencontres mixtes, ouvertes à tout.es

- Contact et informations 

sites : zad.nadir.org  / zadenvies.org 

fb : zad nddl info

L'évènement est sur inscription que vous pouvez faire via cette adresse mail: inscription2021@riseup.net (précisez vos dates de venue et le nombre de personnes)

 

- Contexte  

L'annonce du "voyage pour la vie" et de la venue, pour la première fois en Europe, d'une grande délégation du mouvement zapatiste nous a mis des étoiles dans les yeux. Leur "invasion" renversée pour dénoncer haut et fort la poursuite de la colonisation du monde par l'hydre capitaliste a fait émulsion dans le bocage et dans nombre d'espaces en résistance dans l'Autre Europe.

 

L'expérience des territoires autonomes zapatistes - née du soulèvement de 1994 - s'est maintenue depuis avec une détermination et une créativité ébourrifante. Pour notre mouvement comme pour bien d'autres, cette expérience, si lointaine et si proche à la fois, a formé un repère dans le brouillard des horizons révolutionnaires. Quelques semaines après l'annonce de leur traversée de l'océan, des fxmmes de la zad ont envoyé aux compas zapatistes une lettre d'invitation à venir échanger dans le bocage et ses communs au cours de leurs parcours en Europe. (La lettre d'invitation : https://zad.nadir.org/spip.php?article6815 Pour plus d'infos sur le "voyage pour la vie zapatiste", voir entre autre le texte "l'invasion zapatiste commence ! :https://lavoiedujaguar.net/L-invasion-zapatiste-commence et les communiqués des compas zapatistes traduits sur :  https://enlacezapatista.ezln.org.mx )

 

La zad de Notre Dame des landes a, depuis le temps de la lutte anti-aéroport, pour tradition d’organiser de grands rassemblements estivaux, carrefours de résistances en cours : Zadenvies et Semaine Intergalactique notamment. Cette année, l'excursion zapatiste nous réunit autour d’un cap commun que nous avons appelé "Rencontres Intergalactiques". 

 

- Programme:

L’évènement aura lieu du 10 au 14 juillet avec pour commencer deux jours de rencontres de femmes, personnes trans, inter et non-binaires de l'Autre Europe - sans mec cis - organisées avec les femmes de la commission genre de la Sexta Otra Europa. Il y aura ensuite deux jours de rencontres mixtes les 13 et 14 juillet, organisés en lien avec d'autres groupes de la coordination francophone.

 

Voici les grandes thématiques qui traverseront ce rassemblement :

 

Autonomies contre l'hydre capitaliste - les résistances territoriales et la construction d’autonomies durables autant que contagieuses face à des formes de gouvernementalités adverses et d'économies marchandes

 

Communautés et soins - la question du soin – au sens large - et de la "justice réparatrice" basées sur les expériences des communautés en lutte et la prise en considération des oppressions systémiques.

 

Soulèvements de la Terre et luttes pour la vie - le front du foncier, les mouvements paysans, eco-féministes et issus de la jeunesse climatique, pour le vivant et contre l’empoisonnement des sols.

 

Espaces d'organisation contre le racisme et les violences policières

 

Relations affectives et sexualités - désir, hétéronormativité, violences patriarcales et autodéfense. 

 

 

Ces 5 jours de rencontres seront aussi habités par des moments de balades diverses, fêtes, danses, rituels, jeux...

 

Nous aimerions aussi proposer un moment spécifique d'échanges sur les envies et besoins des compas zapatistes en terme de réseaux de solidarité et sur la revitalisation des comités locaux liés au Chiapas, ainsi que sur l'avenir de cette grande toile européenne des résistances que réveille le voyage zapatiste. Comment continue-t-on le voyage ensemble ?

 

Il sera proposé par ailleurs deux moments d'assemblées liées à des campagnes d'actions en cours, une sur les Soulèvements de la terre (lessoulevementsdelaterre.org) et une autre sur les suites des 17 "agir contre la réintoxication du monde" (agir17.noblogs.org) et la prochaine journée d'action coordonnée annoncée pour le 17 septembre. 

 

Les différents thèmes s'articuleront en table-rondes, ateliers, exposés en plénières. Nous porterons une attention particulière à ce qu'il y ait des paroles de collectifs en lutte et pas essentiellement d'universitaires, à la mixité des intervenant.es, à tenter des formes participatives, des moments d'échanges et pas uniquement des exposés... Il devrait y avoir sur ces 4 jours autant des temps de découvertes et de réflexion que d'organisation pratique de lutte. Le programme détaillé sera transmis courant juin.

- Logistique

Demande d'inscription préalable : La zad dispose d'une capacité d'accueil importante dans un espace aéré et pour un public large mais nous avons fortement besoin de pouvoir évaluer le nombre de personnes qui seront présentes à l'une et l'autre des deux phases de la rencontre. Au vu du contexte, nous voulons être sûres de pouvoir accueillir tout le monde dans de bonnes conditions à tous niveaux (cantines, camping, espace de discussions..). 

Il est donc demandé d'envoyer un mail par avance pour vous inscrire à inscription2021@riseup.net, en précisant le nombre de personnes et les journées pendant lesquelles vous comptez être présent.es.

 

Coups de mains avant, pendant et après pour la mise en place de l'évènement : 

Le montage aura lieu du 5 au 9 juillet et le démontage du 15 au 17. On a besoin de pas mal de monde dans les deux cas.

Si vous comptez venir aider, dites-le nous (en précisant les dates où vous serez là) à : benevolesintergalac@riseup.net


A bientôt et au plaisir de vous retrouver cet été sur la zad nddl !!

  • Facebook
181951377_283741886565707_26536965941148