Le rassemblement ZADENVIES organisé par des habitant-e-s de la ZAD et NDDL POURSUIVRE ENSEMBLE est reporté ultérieurement. Nous vous informerons de la nouvelle date. au plus vite

BANQUE ALIMENTAIRE

La Banque Alimentaire à la Rolandière pour les exilés est suspendue

L'association a versé une somme permettant de subvenir aux besoins alimentaires de première nécessité

À propos de ...

nos racines

Après l’assemblée générale du 30 juin 2018, 7 membres du conseil d’administration de l’ACIPA
opposés à sa dissolution et encouragés par de nombreux adhérents ont décidé de créer une
nouvelle association : NDDL Poursuivre Ensemble.

 

Pour nous, défendre le bocage et d’autres façons de vivre ici c’est défendre notre Terre Commune.

Pour tous ceux qui nous rejoignent, la lutte ne s’arrête pas
avec l’abandon de l’aéroport. C’est dans cet esprit que nous poursuivons ensemble...

Première Assemblée Générale mars 2019

Deuxième Assemblée Générale 25 janvier 2020

CONSTITUTION DU NOUVEAU CA élu à l'unanimité:

 

Ariel ALIAGA

Isabelle BAGAGLIA

Philippe BARBEDET

Jacques BERNARD

Lucien BOURDEAU

Alain CHARPY

Christian GRISOLLET

Yves HUBERT

Dominique LE LAY

Christine MOISELET

Yvon MOURGE

Pierre ONASCH

Joël QUELARD

 

RÔLE DES MEMBRES DU CA:

co-président.e.s: Dominique, Joël et Christian

secrétaires: Christine et Isabelle

trésorier.e.s: Dominique et Lucien

représentant.e.s à la coordination: Philippe, Christine et Christian

événementiel : Ariel

MEMBRE de la commission transports: Joël

MEMBRES de la commission GPII: Christian, Yvon et Yves

Rejoignez-nous en soutenant nos actions

Vous pouvez adhérer en remplissant le bulletin d'adhésion ci-dessous et nous l'envoyer par mail asso.nddl.poursuivre.ensemble@gmail.com ou courrier à l'adresse NDDL POURSUIVRE ENSEMBLE La basse Bretesche 44130 NOTRE-DAME-DES-LANDES.

La cotisation est à envoyer soit par chèque soit par virement bancaire ( RIB ci-dessous).
Merci pour votre soutien.

Nos objectifs

L’association est laïque, c’est à dire ouverte à tous dans le respect des convictions individuelles de chacun. Elle est indépendante de tout parti politique, groupement confessionnel ou organisation syndicale.

L’association a pour objet de :

- Soutenir, encourager les luttes contre les Grands Projets Inutiles et Imposés (GPII).



- Protéger la biodiversité, les forêts et les bois, les cours d’eau, les plans d’eau et les zones humides, les espèces végétales et animales. Agir en faveur de la sauvegarde de l’Environnement en promouvant des aménagements sobres et harmonieux selon le principe “Eviter, Réduire, Compenser”.


- S'opposer à la disparition des terres agricoles et de la paysannerie, soutenir le choix de manières solidaires de vivre, d'habiter, de travailler et de cultiver. Favoriser un usage partagé et une gestion collective des terres agricoles face à l'agriculture intensive et à ses pratiques irrespectueuses de l'environnement.


- Accompagner le développement, l’existence et la pérennisation des projets de vie agricoles, écologiques, artisanaux, éducatifs, sociaux et culturels de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Participer aux instances de fonctionnement mises en place par l'ensemble du mouvement.


- Contribuer à la réflexion sur le développement des transports en général, plus particulièrement le transport aérien.


- Appuyer les actions d’associations dont les objectifs sont communs aux nôtres.


- Porter les valeurs humanistes dans des actions solidaires.

TITRE STYLÉ

COMMISSION TRANSPORTS

Notre commission transports présente un texte écrit le 9 février 2019 intitulé:

"Réflexions pour une pratique écoresponsable des transports" et un document écrit en juin 2019 sur la pollution des transports.

D'autres écrits proposés à ZADENVIES 2019

Et le dernier pendant le confinement

Celui lu à l'AG du 25 janvier

Souvenirs

du 26 OCTOBRE 2019

 

La Barre-de-Monts : une fresque contre l'enfouissement des déchets nucléaires à Bure

Dimanche 5 mai 2019, sur la plage de la Grande Côte, un grand nombre de citoyens-militants ont animé une œuvre de beach-art pour protester contre le projet CIGÉO d'enfouissement profond des déchets hautement radioactifs de très longue durée à Bure dans la Meuse.
Autour de cette représentation de CIGÉO, les militants ont chanté, dansé, agité des drapeaux et lancé leur slogan « Cigéo, C’est NON ! » et réaffirmé en lettres géantes « Poubelle nucléaire ? Ni à Bure ni ailleurs ! ». Enfin le dessin a été modifié, les symboles nucléaires ont été retirés un à un, le trou a été rebouché, et le village a même été fleuri, pour illustrer le futur qu’ils souhaitent pour Bure et sa région.

 

« Peu importe qu'il se situe à Bure ou n'importe où ailleurs, le stockage des déchets des centrales et de l'armement nucléaires n'est pas qu'une affaire de Meusiens. Il concerne tous les citoyens français, et évidemment tous les citoyens du monde, au-delà de nos frontières. Et qu'on ne vienne pas nous dire que l'énergie nucléaire est la solution miracle contre le dérèglement climatique. Non, le nucléaire ne protégera pas le climat ! Si on observe l'ensemble de  la filière, il est lui-même un gros émetteur de CO2». 

ARTICLE FRANCE 3 PAYS DE LA LOIRE VENDEE

 

Ce dimanche 05 mai, une centaine de personnes a réalisé une fresque géante sur la plage de la Grande Côte de la Barre-de-Monts. Une action organisée par des militants de l'association NDDL Poursuivre Ensemble, dont l'un des objectifs est de lutter contre les "grands projets inutiles et imposés".

Par Eleonore Duplay Publié le 05/05/2019 à 16:08

"C'est une belle réussite, ça fait chaud au coeur de voir qu'il y a aussi des militants à l'autre bout de la France qui se mobilisent avec nous". Irène Gunepin, 72 ans, a fait tout spécialement le déplacement depuis la Meuse, pour assister à l'action menée par les membres de l'association NDDL Poursuivre Ensemble. Lors de sa création, en juin 2018, les membres avaient promis de continuer à soutenir les habitants de l'ancienne Zad de Notre-Dame-des-Landes, mais aussi de lutter contre les autres "grands projets inutiles et imposés".

24 mètres de diamètre


 Sur l'immense plage de la Grande Côte à Notre-Dame-de-Monts, une centaine de militants ont donc réalisé une oeuvre de beach art, reproduisant le logo de la lutte contre le centre d'enfouissement de déchets nucléaires de Bure, dans la Meuse. Des bidons radioactifs, jetés dans un grand trou, creusé sous un village. Un dessin éphémère, de 24 mètres de diamètres, encadré par une chaîne humaine, comme à l'époque où les mêmes militants luttaient contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. 

" Même si 700 km nous séparent de Bure, nous nous opposons au projet d'enfouissement, comme beaucoup de personnes partout en France", expliquait Jean-Louis, un habitant de Pornic, dans un communiqué. "CIGÉO, ce serait 80.000 m3 de déchets nucléaires dans 300 km de galeries à 500 m de profondeur sous les terres de Bure. (...) Une fois plein, le site serait abandonné à lui-même. Les déchets resteront radioactifs, représentant un danger colossal durant plusieurs centaines de milliers d'années."

Avant que la marée ne fasse disparaître l'oeuvre éphémère, les militants ont symboliquement effacé les déchets nucléaires, puis le trou, dessinant enfin des fleurs dans le village, illustrant le futur qu'ils espèrent pour Bure et sa région.


Les militants de Bure perquisitionnés, convoqués au tribunal, ou condamnés


Pour Irène Gunepin, qui devait repartir en fin de journée, ce type d'action permet d'entretenir l'espoir dans une période difficile pour les anti-nucléaires. Si la demande d'autorisation pour lancer les travaux n'a pas encore été déposée, si plusieurs recours sont à l'étude, des militaires assurent depuis un an une présence permanente autour du bois-Lejuc, où une zad avait été évacuée l'année dernière. Depuis, les militants anti-nucléaires de Bure ont essuyé une quarantaine de perquisitions, une soixantaine de comparutions devant un tribunal, une quarantaine de condamnations, dont certaines, à de la prison ferme. 


Une tournée pour témoigner dans toute la France


"Je suis non-violente, j'ai 72 ans, je suis une fonctionnaire à la retraite, et j'ai été perquisitionnée pendant 3 heures début décembre, puis j'ai subi 3 heures d'interrogatoire. C'est comme un viol, de votre intimité", raconte Irène Gunepin, encore choquée. "C'est important de témoigner, car sinon, les gens ne se rendent pas compte de ce qui se joue chez nous à Bure." Depuis janvier, le combat anti-nucléaire aura mené cette militante à Nantes, Vannes, Dijon, Saint-Malo, et Notre-Dame-de-Monts, avant un déplacement le mois prochain dans les Vosges.
 

Souvenirs DE LA

MANIFEST'ACTION

du 29 FÉVRIER 2020

Les projets inutiles et imposés sont nombreux dans notre région (Surf Park à Saint- Père- en-Retz, port de Brétignolles, carrière Miséry à Chantenay, Le Carnet, etc …). Une manifestation s’est déroulée samedi 29 février à Nantes pour dénoncer ces projets de bétonnage  et appeler à s’unir face à l’urgence climatique pour la sauvegarde du vivant.

C'est dans cet esprit d'union que l'association NDDL POURSUIVRE ENSEMBLE a appelé à la convergence lors de cette manifest'action  pour lutter toutes et tous ensemble contre les projets inutiles et imposés et dénoncer la disparition des terres nourricières. En effet,  pour faire reculer le rouleau compresseur de l'ancien monde qui avance et détruit tout sur son passage, nous devons  nous rassembler et oublier nos divergences. Notre force est notre nombre et les victoires futures dépendront de notre capacité à rester uni-e-s.

ADRESSE POSTALE:

La Basse Bretesche 44130 Notre-Dame-des-Landes France

ADRESSE EMAIL

asso.nddl.poursuivre.ensemble@gmail.com

Textes de l'association

NDDL POURSUIVRE ENSEMBLE a travaillé avec le département, des habitant-e-s de la ZAD et d'autres associations à l'élaboration du projet agricole et environnemental 2019-2022. Voici le document ci-dessous qui en résulte.

Après le COPIL

Quelles sont les raisons d’espérer ou de s’inquiéter ?
Quelles sont les mobilisations à venir pour arracher une solution acceptable pour la
pérennisation et le développement des projets ?
Ce qui sort du COPIL du vendredi 12 Octobre 2018.

Quel projet pour les forêts de la ZAD

Le transfert de propriété de 895 ha de la Zad entre l’État et le département a été réalisé le 29 mars 2019. La forêt de Rohanne, ainsi que plusieurs autres bois de la zad, sont donc de nouveau départementaux

NDDL POURSUIVRE ENSEMBLE s’inscrit dans la dynamique des organisations environnementales citoyennes. Comme telle nous restons vigilants et actifs pour faire entendre la voix de ceux qui pensent que l’urgence climatique c’est aujourd’hui et qu’à ce titre nous devons intervenir à tous les échelons des prises de décisions.

CONTRIBUTION PLUi DE NDDL POURSUIVRE ENSEMBLE

Le 23 mai 2019


Démarche du Projet Agricole et Environnemental Notre Dame des Landes :
Contribution de NDDL Poursuivre Ensemble

NDDL Poursuivre Ensemble s’est créée après la dissolution de l’ACIPA qui considérait que
l’abandon de l’aéroport mettait fin à ses engagements. Pour nous, opposés à l’aéroport « et son
monde », rien n’était réglé et nous avons décidé de POURSUIVRE ENSEMBLE dans le combat qui
se fait chaque jour plus pressant pour bloquer les atteintes à l’environnement.

©2018 by nddl-poursuivre-ensemble.fr. Proudly created with Wix.com